Pourquoi demander une contre-visite médicale ?

Quand un employeur demande une contre-visite médicale à https://www.mediverif.fr/absenteisme/contre-visite-medicale, c'est parce qu'il a des doutes sur la véracité d'un arrêt maladie. Il faut savoir que les arrêts maladie coûtent cher aux employeurs. Et pour cause :
  • pendant que le salarié est malade, il touche quand même des indemnités
  • la production de l'entreprise est impactée
  • il faut remplacer le malade en faisant appel à un intérimaire. Le temps de le former pour qu'il soit opérationnel, là encore ce sera coûteux.

Qui est à l'origine de la contre-visite médicale?

Bien sûr, la demande d'un tel contrôle médical sera facturée à l'entreprise mais si la fraude est constatée, l'employeur sera gagnant. Le contrôle se déroule toujours en dehors des heures de sortie autorisées. Il faut déjà que le salarié ouvre au médecin et l'invite à entrer sinon c'est déjà une fraude. Une fois que le médecin aura examiné le patient, il rédigera un rapport envoyé à l'employeur.

Si l'arrêt n'a pas lieu d'être, alors l'employeur arrête de verser des indemnités au salarié qui doit revenir travailler sur le champ. Sinon, le salarié reste en arrêt. S'il est encore malade à la fin de cet arrêt, il ira chez son médecin pour obtenir une prolongation.

Il faut savoir que, généralement, les sorties sont autorisées. Mais le malade doit être à la maison le matin entre 9 et 11 heures et l'après-midi entre 14 et 16 heures. Parfois, il peut y avoir sorties autorisées mais sans restriction d'horaire. Dans ce cas, les contrôles sont impossibles !